Il s'agit de l'aménagement d'un petit cabinet dentaire avec salle d'attente et toilettes en rez-de-chaussée d'une maison individuelle existante. La salle d'attente et le wc sont aménagés en fermant une terrasse couverte existante. L'intervention se veut la plus simple possible.

La création de ce cabinet dentaire impose la création d'une rampe d'accès pour les personnes à mobilité réduite. De cette contrainte naît le parti pris architecturale du projet : accompagner le visiteur dans son parcours par l'intermédiaire d'une greffe architecturale sobre et accueillante.

Cette passerelle d'accès est donc constituée d'une ossature légère en acier venant s'accrocher telle une plate-forme flottante sur l'existant.

Les lames en bois, orientées verticalement, constituent simultanément une ombrière, une vêture et un plancher.

Le bois, formant des blocs autonomes, se retrouve serti entre chaque poutre métallique. La structure de l'ensemble est ainsi épurée au maximum.

L'intervention, en rupture avec le bâti existant, vient souligner la nouvelle entrée.

Enfin, le travail sur la matière (acier galvanisé, tôle ondulée laquée noir, verre, bois) et sur les ambiances permet d'accueillir de manière chaleureuse et rassurante les patients.